Lifestyle

CBD et séniors : une histoire qui marche

Nos séniors aspirent à une retraite paisible. Mais avec douleur, maladies, isolement, ce n’est pas toujours de tout repos. Exit alors les longs traitements médicamenteux pour se sentir et place au CBD. Comment le CBD et séniors fonctionne? Les réponses.

Articles similaires

Le CBD, qu’est-ce que c’est ?

« Le CBD, c’est de la drogue déguisée », « du cannabis, ça reste du cannabis », autant de phrases qu’on entend trop souvent lorsqu’on évoque le CBD. Malgré les nombreux efforts menés pour défaire le CBD de cette image de « drogue douce », trop de personnes restent encore sceptiques vis-à-vis de cette molécule pourtant bénéfique pour nous.

Mais il ne faut pas non plus s’en étonner. C’est comme ça que la presse peint le CBD. Il n’en faut pas plus pour effrayer nos séniors. Eh oui, ils ont aussi besoin qu’on les rassure face à ce produit qui ne leur fait pourtant que du bien.

Alors, pour lever le voile sur cette histoire, le CBD est une molécule, ou plutôt un cannabinoïde qu’on trouve dans la plante de cannabis. Attention ! Il n’a rien à voir avec le THC, celui qui fait planer. Le THC est un psychotrope interdit parce que c’est une drogue, ça entraîne une dépendance, ça modifie notre perception des choses et notre attitude.

Le CBD, il faut le rappeler, n’est pas considéré comme psychoactif. Il n’agit en aucun cas sur notre cerveau de façon à le chambouler complètement. Le cannabidiol est tout ce qu’il y a de plus sain et naturel. Il n’y a aucun risque d’accoutumance ni de dépendance. C’est d’ailleurs pour ça que le CBD est contrairement au THC.

qu'est-ce que le cbd? Cbd et séniors

Le CBD n’est pas un médicament

Malgré ses nombreux bienfaits, le CBD ne bénéficie pas de l’Autorisation de Mise sur le Marché de l’ANSM. C’est pour ça qu’on ne peut pas encore le considérer comme un médicament et ne peut être vendu comme tel. Aucun médecin ne peut le prescrire sur ordonnance bien que certains soient déjà convaincus de ses vertus thérapeutiques.

Mais comment se fait-il que ce soit le cas ? Pour être reconnue par l’ANSM, il faut que le CBD passe par une étude clinique RCT sur un très grand nombre de personnes, ce qui peut aller jusqu’à des milliers. Il faut ensuite que les résultats soient comparés avec ceux d’un produit qui est déjà autorisé. Mais mener une telle expérience en France relève de l’impossible avec les autorités qui sont en pleine croisade contre le cannabis.

Pourtant… CBD et séniors, ça marche!

Le CBD est tout ce qu’il y a de mieux pour nos séniors. Mais pourquoi ? Il peut agir de différentes façons sur notre organisme pour améliorer le quotidien des personnes âgées. Mais quoi qu’il en soit, le CBD agit sur le système endocannabinoïde de notre corps. Ce réseau de récepteurs et endocannabinoïdes est le responsable de l’homéostasie ou de l’équilibre de notre corps. Appétit, sommeil, douleurs, bien-être, tout y passe.

CBD et séniors: réduire de la douleur

Arthrose, maladie de Parkinson, ostéoporose etc, la douleur semble le lot quotidien de nos séniors. Cela est dû généralement au manque d’exercice physique, à l’isolement et on en passe. Pourtant, ces douleurs vont entraîner des troubles du sommeil. Mais les patients s’en plaignent rarement. Et s’ils le font, les traitements se font à coup de d’opiacés pour les douleurs et de   benzodiazépines pour l’insomnie et l’anxiété.

Résultat : nos aînés ne peuvent plus se défaire de ces  substances pour mieux vivre au quotidien. Et il faudra augmenter la dose au fur et à mesure puisque l’organisme en devient purement et simplement dépendant. Or, le CBD est un excellent moyen de se défaire de toutes ces substances et d’en venir à bout des addictions.

CBD et séniors: un neuroprotecteur

La démence est une maladie due à une surproduction de protéines bêta-amyloïde et d’une autre protéine, Tau. Résultat : le processus d’inflammation est enclenché, ce qui va tuer les cellules environnantes. Elle se manifeste par une détérioration de la mémoire, du comportement, déficience cognitive, paranoïa, difficulté à faire des petites tâches du quotidien comme s’habiller ou se nourrir et bien d’autres encore.

Jusqu’ici il n’y a pas encore de médicament pour soigner cette pathologie pourtant irréversible.  Les traitements consistent uniquement à traiter les signes de la démence. Et le CBD semble être une alternative plus saine à ces traitements médicamenteux. En réduisant l’inflammation et en augmentant le flux d’oxygène vers la zone touchée, le CBD agit en neuroprotecteur. Et n’oublions pas que le cannabidiol est un vrai booster de neurogenèse comme on l’a évoqué dans cet article.

D’ailleurs, une équipe de médecins ont obtenu en Suisse, l’autorisation de mener des tests sur le CBD sur 12 puis 24 résidents de la maison de retraite Les Tilleuls souffrant de la maladie d’Alzheimer. C’était en décembre 2017. Ils ont testé des huiles ainsi que des teintures sur les patients. Mais bien sûr, avec un tel nombre de participants, on est bien loin des conditions d’un essai RCT. Quoi qu’il en soit, ce test a été un franc succès. D’après le psychiatre de l’institution, Dr De Saussure, les patients qui ont pris du CBD ont pu abandonner les anxiolytiques, les somnifères et les antidépresseurs.

CBD et séniors: stopper la surmédication

Lorsque le corps vieillit, les troubles chroniques s’accumulent. Il est donc logique que la liste de médicaments dans l’ordonnance s’allonge à vue d’œil. En plus des médicaments pour le traitement, il y a aussi les médicaments qui vont calmer les effets secondaires de ceux-ci et ainsi de suite. Nos aînés se retrouvent vite avec une longue liste sur les bras.

Pourtant, cette surmédication n’est pas bénéfique pour nos séniors. Prendre plusieurs médicaments à la fois, par exemple, peut entraîner une sensation de satiété. Il y a donc un risque de perte d’appétit, mais aussi une hausse de la toxicité dans le corps. Cela peut complètement fausser les dosages.

Et si au lieu de se gaver de médicaments, on pouvait remplacer ceux qui traitent les effets secondaires par un produit plus naturel : le CBD ?

CBD et séniors : un allié sexualité

Ce n’est pas parce qu’on a un certain âge qu’il faut jeter aux oubliettes sa vie sexuelle. Comme on l’a ouï-dire, ce serait même comme le vin. Mais il faut dire que le corps ne coopère pas toujours. Grâce au CBD, certains séniors affirment avoir vu leur vie sexuelle s’épanouir. Tout ça parce qu’il n’y a plus de stress avant l’acte ni de douleurs pendant les rapports sexuels, pour le plus grand bonheur de nos aînés.

Comment consommer du CBD ?

Il existe différentes façons de prendre du CBD, mais seulement quelques-unes conviennent aux séniors.

CBD et séniors, comment le consommer?

Par voie sublinguale

C’est le meilleur moyen du CBD comme c’est un des plus rapides, si on n’aime pas fumer. Le CBD déposé sous la langue est aspiré par les muqueuses buccales et arrive rapidement dans la circulation sanguine. Les effets se font donc ressentir assez rapidement (dans les 5 à 30 minutes après prise)  et ça peut durer dans les 4 à 6 heures.

Par voie orale

Là, vous avez le choix entre les gélules, les huiles, les perles, les comprimés etc. Il faut l’avouer, cette option est plus intéressante pour ceux qui n’aiment pas spécialement le goût du CBD. C’est plus pratique puisque le dosage est déjà précis. Mais comme le produit passe par le système digestif, il met plus de temps pour atteindre la circulation sanguine. Les premiers effets doivent apparaître dans les 30 à 60 minutes après prise. Par contre, ils durent jusqu’à 6 à 8h en fonction de votre métabolisme.

Les amateurs de boissons chaudes trouveront leur bonheur avec les infusions au CBD. Comme le CBD est hydrophobe mais lipophile, mieux vaut l’infuser pendant 45 minutes dans une matière grasse.

Par voie rectale

Eh oui, il existe bel et bien des suppositoires au CBD. Ils sont parfaits en cas de vomissements, de nausées ou de lésions au système digestif. Tout comme pour la prise en sublingual, le CBD se glissera par les muqueuses anales. Les effets devraient être tout aussi rapides.

Par voie topique

Une douleur au bras ? Une crampe ? Douleurs à cause d’une arthrite ? Les crèmes et les baumes au CBD sont parfaits. Ils s’appliquent directement sur la zone douloureuse. Comme la peau, ce grand hydrophobe, ne laisse pas passer les corps étrangers à moins d’être gras, une application en couche assez épaisse est recommandée.

Bref, le CBD, contrairement à ce tableau peint par les médias, est une molécule qui ne nous veut que du bien. C’est une alternative naturelle et saine aux antidouleurs, anti-dépresseurs etc. Alors pourquoi s’en priver ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page