Santé

Soulager les maladies inflammatoires pelviennes grâce au CBD

La maladie inflammatoire pelvienne (MIP) est une maladie chronique qui affecte les organes génitaux de la femme. Elle provoque des symptômes pouvant impacter négativement la vie d’une femme. Cependant, l’utilisation du CBD pour traiter l’inflammation peut être efficace pour des conditions telles que l’IPD et pour gérer les symptômes. 

Maladie pelvienne inflammatoire : C’est quoi exactement ?

pel - CBD Info CBD wiki | Tout ce que vous devez savoir sur le cannabidiol

La maladie inflammatoire pelvienne est une infection qui touche les organes génitaux de la femme. Elle survient lorsque des bactéries sexuellement transmissibles infectent le vagin et se propagent aux autres organes génitaux. Au début, la maladie entraîne des symptômes légers. Pendant la grossesse, elle peut même provoquer des gonflements et des douleurs chroniques.

La gonorrhée et la chlamydia sont des bactéries sexuellement transmissibles qui peuvent causer des infections semblables aux MICI. Un autre type est Mycoplasma genitalium, il est responsable de la plupart des infections pelviennes.

Quels sont les signes des inflammations du plancher pelvien ?

pel1 - CBD Info CBD wiki | Tout ce que vous devez savoir sur le cannabidiol

L’endométriose est une maladie qui a longtemps été négligée. Malheureusement, elle est encore largement méconnue et sous-reconnue. Une femme sur dix en âge de procréer souffre de cette maladie, qui affecte plus ou moins sa vie.

Selon l’INSERM, l’endométriose est une maladie caractérisée par la présence anormale de tissu utérin (c’est-à-dire l’endomètre) en dehors du col de l’utérus. Cette anomalie conduit à une lésion composée de cellules ayant les mêmes caractéristiques que les cellules endométriales. Ces cellules se comportent comme l’endomètre lorsqu’elles sont exposées aux hormones de l’ovaire.

Les femmes atteintes de salpingite peuvent présenter les symptômes suivants : 

  • Douleurs d’estomac sévères
  • Malaise ou fatigue sévère
  • Évanouissement et somnolence
  • Douleur et miction fréquente
  • Odeur désagréable (peut être plus forte en urinant).
  • Fièvre élevée

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est trop souvent confondu avec le THC. Ce dernier est un composé présent dans la plante de cannabis, également connu sous le nom de marijuana ou de chanvre. En France, il est illégal de consommer du cannabis, mais le CBD y est parfaitement légal.

Le chanvre contient plus de 100 composés, dont le CBD et le THC (tétrahydrocannabinol), la molécule à l’origine du « high », de la dépendance et des effets psychoactifs du cannabis. Sous différentes formes (huile, tisane, fleurs, capsules), le CBD est utilisé en France pour ses effets sédatifs, calmants et anti-anxiété.

Quels sont les avantages connus du CBD ?

De nombreuses études ont montré que le cannabidiol (CBD) est un composant bénéfique du cannabis. En médecine, le CBD est utilisé pour traiter et soulager diverses maladies. Voici quelques-uns des principaux avantages du CBD.

Un anti-inflammatoire efficace

Le CBD est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires naturelles. Cela fait du cannabidiol un complément populaire auprès des athlètes. Il aiderait à soulager les douleurs musculaires et articulaires. Les personnes souffrant de douleurs inflammatoires chroniques peuvent utiliser le CBD pour atténuer ou prévenir ces douleurs.

Une solution contre les douleurs pelviennes

Les femmes atteintes d’endométriose souffrent souvent de douleurs pelviennes, pendant les rapports sexuels par exemple. Toutefois, toutes les femmes ne ressentent pas cet inconfort après un rapport. Si c’est le cas, vous devez consulter un gynécologue ou un spécialiste.

Un immunomodulateur puissant

Le CBD agit sur le système endocrinien du corps. Il réduit non seulement l’inflammation, mais équilibre aussi le système immunitaire, et nous protège du stress oxydatif. Le système immunitaire possède des capteurs différents pour les cannabinoïdes ingérés, et pour les cannabinoïdes produits par l’organisme lui-même.

Notre système endocrinien peut être perturbé par divers facteurs, tels que les maladies auto-immunes et les inflammations. Le CBD équilibre et soutient ce système. Il impacte directement les cellules du système immunitaire.

Une alternative pour les douleurs d’estomac

Les douleurs abdominales peuvent être causées par l’endométriose. Elle peut affecter les ovaires et la muqueuse pelvienne. L’endométriose ne cause pas que de la douleur, elle intensifie aussi d’autres symptômes douloureux, tels que la maladie inflammatoire pelvienne (MIP) et le syndrome du côlon irritable (SCI).

Les effets du CBD chez les femmes atteintes d’une maladie inflammatoire pelvienne

Les antidouleurs comme l’ibuprofène et les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme la prednisone combattent l’inflammation, en neutralisant certaines enzymes liées à l’inflammation. 

Anti-inflammatoire puissant

De même, le CBD a un effet anti-inflammatoire. Il régule la production de cytokines, des protéines impliquées dans le processus d’inflammation. En ralentissant la libération de cytokines, il réduit l’inflammation et par conséquent la douleur associée.

Pour les personnes souffrant de ce type de douleur, il est recommandé d’utiliser l’huile de CBD par voie intra-linguale. L’huile de CBD est le moyen le plus efficace et le plus facile de consommer de l’huile de CBD. L’huile contient un concentré de CBD (isolé ou extrait). Il vous suffit de mettre quelques gouttes sous la  langue et de laisser agir pendant une minute.

Soulagement de la douleur

Les douleurs intenses sont une conséquence de la salpingite et peuvent affecter la qualité de vie des femmes. Heureusement, les composés du CBD ont de fortes propriétés antidouleur.

Il soulage les douleurs abdominales et pelviennes, fréquentes dans la maladie inflammatoire pelvienne (MIP), qui peut provoquer une inflammation de divers organes du système reproducteur. Ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques soulagent les différents symptômes de l’IPD.

Activité antimicrobienne

La maladie inflammatoire pelvienne est causée par diverses infections bactériennes. Dans ce contexte, les propriétés antibactériennes du CBD peuvent contribuer de manière significative à prévenir la propagation de cette maladie.

Étant capable de tuer de nombreux types différents de bactéries, le CBD peut être une bonne alternative aux autres antibiotiques. L’utilisation du CBD pour traiter l’IPD peut donc aider à contrôler les symptômes et à empêcher la maladie de s’aggraver.

Comment le CBD soulage-t-il les douleurs liées aux maladies inflammatoires pelviennes ?

Mécanisme biologique

Le CBD agit comme un catalyseur dans le corps. Il affaiblit la réponse immunitaire à la douleur et au stress. Il ne supprime pas la douleur, mais agit comme un analgésique dans le système nerveux. En d’autres termes, il amortit la transmission de la douleur.

Le CBD est une excellente alternative naturelle aux AINS traditionnels, notamment pour le soulagement des douleurs liées à l’endométriose. Le CBD ne peut évidemment pas guérir l’endométriose, mais il peut faciliter le quotidien des patientes. Il peut aider à soulager les douleurs liées à la maladie, notamment pendant les menstruations. Une prise en charge précoce agit rapidement et atténue les symptômes causés par la maladie.

Propriété analgésique

Son action analgésique peut aider à soulager les douleurs pelviennes chroniques, notamment celles causées par la relaxation musculaire et l’inhibition des spasmes douloureux.

Dans une étude portant sur des patientes atteintes d’endométriose, le CBD a démontré un effet modéré à fort sur les douleurs pelviennes chez la plupart des femmes qui l’ont utilisé. Le CBD a aussi réduit aussi le stress, la fatigue et la dépression. Il aiderait à résoudre les problèmes digestifs et les sautes d’humeur.

Avertissement aux consommateurs

Ceux qui commencent à utiliser le CBD le feront probablement en buvant du thé au CBD. Bien que le thé puisse avoir un effet sédatif et relaxant pendant quelques heures, les effets sont moins prononcés que ceux de la bière CBD.

Contrairement aux AINS traditionnels, le cannabis et le cannabidiol ont peu d’effets secondaires ou d’effets indésirables. Ils ne présentent aucun risque à long terme. On apprécie beaucoup les propriétés anti-inflammatoires du CBD et du THC. Les patients souffrant de SFC tels que la maladie de Crohn les connaissent bien. Pourquoi renoncer à un anti-inflammatoire naturel efficace et sans effets secondaires ?

Est-ce légal de consommer du CBD ?

En France, le cannabis est classé comme un stupéfiant, mais ce n’est pas le cas dans tous les pays.

Il existe quatre régimes juridiques pour le cannabis. En Amérique latine, l’Uruguay est le premier pays à avoir autorisé la production, la distribution et la consommation de cannabis depuis 2013. En Amérique du Nord, la légalisation dépend de la politique nationale.

Le Canada est le deuxième pays à légaliser l’usage récréatif du cannabis et du CBD. En Afrique, seule l’Afrique du Sud a légalisé l’utilisation du cannabis et du CBD. En Asie, l’utilisation du CBD n’est pas encore réglementée.

Conclusion

Le cannabidiol peut au mieux avoir un effet positif sur les symptômes de la maladie, mais il n’est certainement pas un médicament universel, du moins pas selon les connaissances actuelles. Il faut suivre de près l’évolution de la maladie et discuter des différentes options de traitement (hormonothérapie, ménopause artificielle, chirurgie) avec le gynécologue.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page