Le monde du CBDLifestyle

Tout ce qu’il faut savoir sur l’huile de CBD

L’huile de CBD figure parmi les formes de CBD les plus utilisées. Mais pourquoi cet engouement ? On vous dit tout sur l’huile de cannabidiol.

L’huile de CBD, qu’est-ce que c’est ?

C’est une huile riche en cannabinoïdes extraite de la plante de chanvre. Après examen par l’OMS, l’huile de CBD est bien tolérée par l’organisme et s’avère être saine. Cela veut dire également qu’il n’y a pas de risque de dépendance ou d’accoutumance. S’il existe plusieurs modes d’extraction du CBD aujourd’hui, l’extraction par CO2 supercritique est la meilleure. Mais on peut très bien fabriquer sa propre huile de CBD comme on en a parlé dans cet article.

L’huile est sans aucun doute la forme de CBD la plus utilisée, après les fleurs. Petits et grands peuvent retrouver l’équilibre de leurs organismes grâce à cette huile.

En ce qui est du gustatif, l’huile de CBD a généralement un goût terreux et amer en fonction de la couleur. Ce sont les huiles de couleur noire qui ont généralement ce goût qui ne plait pas forcément. Par contre, les huiles de couleur ambrée sont plus clémentes avec les papilles puisqu’elles sont généralement arômatisées.

Comment la prendre ?

Il existe trois différentes façons d’utiliser de l’huile de CBD. 

L’huile en sublingual

Huile de CBD sublinguale

Ce mode d’administration consiste à déposer quelques gouttes d’huile sous la langue et de garder pendant 30 à 120 minutes avant d’avaler. Les composants seront alors absorbés par les muqueuses buccales pour arriver rapidement dans la circulation sanguine.

L’avantage, c’est que comme le chemin vers la circulation sanguine est plus court, les effets du produit se font ressentir rapidement, dans les 5 à 20 minutes après prise. Par contre, le CBD est plus facilement éliminé par l’organisme et les effets ne durent qu’entre 2 à 4 heures.

L’huile par voie orale

Bon, si on n’est pas un grand fan du goût, on peut très bien prendre l’huile de CBD avec une boisson ou avec de la nourriture. Il suffit d’en verser quelques gouttes comme n’importe quel assaisonnement. Mais par voie orale, le CBD par le système digestif, et notamment l’effet de premier passage dans le foie. La quantité de CBD qui atteindra la circulation centrale sera donc réduite. Et comme le chemin est nettement plus long, il  faut dans les 30 à 60 minutes pour en ressentir les effets.

L’huile directement sur la peau

L’huile de CBD, ça ne doit pas forcément passer par la bouche ou la langue. On peut  très bien l’utiliser comme huile de massage qui permettra aux muscles de se détendre. Cette méthode est parfaite d’ailleurs pour les sportifs. Mais n’oublions pas les bienfaits du CBD sur la peau. On peut très bien l’utiliser comme crème de nuit pour venir à bout des acnés et atténuer les rides.

Comment choisir son huile de CBD ?

Une huile de CBD ne se choisit pas n’importe comment. Quels points faut-il soulever ?

La teneur en CBD

Il existe des huiles de CBD à 5% ; à 10% ; à 15% jusqu’à 30%. Cela représente le taux de CBD présent dans l’huile. Une huile à 5% contient 200 mg de CBD, une huile à 10% contient 1000 mg et ainsi de suite. Donc, si vous ne voulez pas prendre énormément de produit, prenez une huile plus riche en CBD. Mais si c’est votre première expérience avec le CBD, nous vous conseillons de commencer par une huile à 5%.

L’origine du produit

C’est plutôt l’origine de la plante de laquelle a été extraite le CBD qu’il faut regarder en premier. L’idéal c’est de choisir un produit cultivé en Europe ? Pourquoi ? Parce que la réglementation est plus stricte et que la traçabilité est plus rassurante. Vous avez donc la garantie que le produit que vous achetez ne contient pas plus de 0,2% de THC comme le veut la loi.

N’hésitez pas à voir les certificats d’analyse ou d’origine du produit avant de vous lancer. Non seulement c’est une garantie de la légalité de l’huile de CBD, mais ça vous donnera aussi des informations sur ses composants.

La méthode d’extraction utilisée

Une huile obtenue par extraction au CBD est plus importante. Elle consiste à « presser » le CO2 pour qu’il entre dans un état supercritique et d’extraire les composants sans pour autant avoir besoin de chaleur. Pour cette raison, cette méthode permet de préserver tous les composants de la plante et donne un produit de grande qualité.

Certes, il existe d’autres méthodes comme l’extraction par solvant qui sont beaucoup moins chères. Mais, ici il y a combustion. La chaleur va endommager les composants, donnant ainsi un produit de peu cher certes, mais de mauvaise qualité.

Le type d’huile

Il existe trois types d’huile de CBD que vous pourrez trouver sur le marché. Les huiles full spectrum ou à spectre complet sont extraites de toutes les parties de la plante de cannabis. Cela veut dire que vous y retrouverez tous les composants de la plante dont les cannabinoïdes et les terpènes. Tous ces éléments vont interagir pour donner l’effet d’entourage qui va booster les effets de l’huile de CBD.  

Vous avez aussi l’huile à large spectre qui ressemble à l’huile à spectre complet à quelques différences près. Pour l’huile  broad spectrum, le THC est complètement éliminé. Vous avez donc l’effet d’entourage mais en  ne gardant que ce qu’il y a de meilleur. Sans trace de THC, ce produit est complètement légal.  

Avec l’isolat de CBD, vous n’avez pas les autres composants de la plante. Ce type d’huile est composé de 99% de cannabidiol. Il ne faut donc pas vous attendre à un effet d’entourage. Et si c’est un handicap pour certains, c’est ce qui rend ce produit parfait pour d’autres qui ne tolère pas les autres cannabinoïdes.

Quel dosage ?

dosage huile de CBD

L’avantage de  l’huile de CBD, c’est que le dosage est facile, une fois le calcul fait. Pour calculer la dose de cannabidiol contenu dans une d’huile, divisez la quantité totale de CBD dans le flacon par le nombre de gouttes. Pour une huile à 5% qui contient 500 mg, vous avez

500 mg / 200 gouttes (nombre approximatif de gouttes dans un flacon) = 2.5mg

Vous avez donc 2,5 mg de CBD dans une goutte d’huile. A vous de compter en fonction de votre dosage quotidien, qui se situe généralement entre 20 et 40 mg. Certains peuvent même aller jusqu’à 100 mg, mais pour ça, novices s’abstenir.

Pour les douleurs, le dosage va dépendre de quel type de douleur il s’agit. Une dose de 10 à 30 mg suffit amplement pour une douleur légère comme l’arthrite, des crampes menstruelles etc. Pour les douleurs plus profondes, comme la sclérose en plaques, commencez par 30 mg et augmentez si besoin en fonction de ce que vous ressentez.

Le CBD est connu pour être un anxiolytique puissant. Dans ces cas-là, il n’y a pas besoin de prendre de fortes doses de cannabidiol. Vous pouvez commencer par 10 ou 15 mg. Restez à l’écoute de votre corps et augmentez à 20 mg si vous ne ressentez pas les effets.

Attention ! Si c’est votre première expérience avec le CBD, il se peut que vous ne ressentiez pas les effets au premier essai. Votre organisme a besoin de temps pour se familiariser avec cette nouvelle molécule.

Le CBD, on ne connaît que trop bien ses effets soporifiques. Notre molécule préférée est capable d’améliorer le sommeil tant en qualité qu’en durée.   Mais attention, pour cela, il faut prendre du CBD à fortes doses. Eh oui, le CBD pris à forte dose revigore au lieu de l’apaiser. Un dosage quotidien de 20mg et plus donnera l’effet sédatif du CBD.

Mais est-il possible de faire une overdose d’huile de CBD ?

Oui, il est possible de faire une overdose de CBD, mais pas de panique, ce n’est pas fatal. Une étude de 2011 qui a été revue en 2017 confirme d’ailleurs que le CBD, même à très fortes doses, ne représente aucun danger pour nous. En plus, on peut parler d’overdose de CBD qu’à partir de 1500 mg, une dose presque impossible à atteindre à moins que tout le flacon d’huile ne se soit renversé dans votre nourriture.

Les seuls signes que vous pourrez ressentir après avoir pris trop d’huile de CBD sont un dessèchement de la bouche, des nausées, des maux de tête, etc. Vous l’aurez compris, ce sont des symptômes très légers. Mais vous pourrez également tomber dans un état de somnolence, alors évitez de prendre le volant.

Et que faire donc après une overdose de CBD ? Inutile de prendre la direction de l’hôpital, prenez plutôt celle de votre lit. Deux ou trois heures de sommeil devraient suffire pour  que tous les symptômes disparaissent.

Bref, l’huile de CBD est une des formes de cannabidiol les plus intéressantes de par son côté pratique et son efficacité. A spectre complet, à spectre large ou en isolat, à vous de choisir le type de produit en fonction de ce que vous voulez.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page