Culture & plantation

La culture hydroponique : une autre façon de cultiver les plantes de chanvre

La culture de cannabis en hydroponique est une méthode qui offre plusieurs avantages aux cultivateurs. Elle consiste à planter les graines de CBD sur un substrat neutre ou inerte tel que la laine de roche ou des billes d’argile. L’eau est utilisée comme base pour vos plantes. Cette technique permet d’obtenir une certaine commodité sur le long terme d’une culture, car vous automatiser les arrosages. Cependant, il existe une grande variété de systèmes hydroponiques avec tous leurs avantages et inconvénients. Nous découvrirons dans cet article, comment la weed est –elle cultivée en hydroponie ?

des têtes de CBD étalées dans une cuve

Petite histoire de l’hydroponie

Les fameux jardins suspendus de Babylone sont supposés avoir été à l’origine de la culture hydroponique. En ce temps, la région de l’Euphrate était vraiment sèche et aride. Les plantes étaient donc nourries avec un système d’irrigation dont la source se trouvait auprès de la rivière.

Au 10ème siècle, les civilisations Aztèque ont également adopté cette méthode pour proposer de la nourriture au peuple. Ainsi, la technique hydroponique est très ancienne même si l’on pense qu’il s’agit d’une invention de la NASA. Plus tard, les techniques ont évolué.

En 1699, John Woodward a effectué une culture de menthe verte dans l’eau. Il a constaté que cette espèce poussait rapidement dans une source d’eau mélangée à de la terre. Peu après, la découverte de ce scientifique anglais a été perfectionnée jusqu’à obtenir de nombreux types de systèmes hydroélectriques différents.

Les avantages de la culture de cannabis CBD

Nutriment contrôlé

En principe, les nutriments qui font pousser vos plantes de chanvre dépendent de votre apport. C’est l’un des principaux avantages de cette technique de culture. Lorsque les végétaux poussent dans la terre, les nutriments peuvent se diluer, ce qui peut entraîner un manque à vos plants de cannabis.

Avec la culture hydroponique, les cultivateurs peuvent vérifier quelle est la quantité exacte de nutriments à introduire pour chaque étape. Il suffit de mélanger ces apports à l’eau et stockés dans le réservoir. Rien ne sera gaspillé.

L’idéal serait d’utiliser de l’eau osmose c’est-à-dire une solution avec EC=0. Puis, il faut rajouter du calcium et du magnésium à 0,4 EC.

Meilleur rendement

Pour avoir de plus grosses têtes de CBD, la culture hydroponique est un moyen d’y parvenir. Les racines reçoivent directement les nutriments essentiels pour pouvoir se développer. La plante de chanvre n’aura pas à rechercher les nutriments dans le sol. Leurs énergies seront concentrées sur leurs développements.

En général, les fleurs de cannabis s’accroissent à une grande vitesse entre 30 et 50% par rapport aux plantes cultivées en terre. Elles arrivent plus vite à maturité et offrent une récolte en grande quantité. En adoptant l’hydroponie, un cultivateur peut faire jusqu’à 6 récoltes en une seule année.

une culture industrielle de cannabis

Plus pratique

La culture en terre peut être désordonnée et occupe beaucoup d’espace physique. Par contre, la culture hydroponique requiert moins d’espace, car le système racinaire est alimenté directement. Vous pouvez placer les fleurs de CBD l’une à côté de l’autre sans craindre des effets négatifs.  De plus, vous n’aurez pas à vous déplacer ou à nettoyer quoique ce soit. Il suffit de démonter l’installation et de replanter.

Les plants de cannabis cultivés en hydroponique absorbent très bien l’eau ainsi que les engrais que ceux cultivés en terre. Par conséquent, cette technique moderne permet de mieux contrôler la pousse de vos graines de chanvre. Et ce contrôle offre une production de tête de CBD de qualité contrairement à la culture en terre.

Moins de nuisibles et maladies

Étant donné que vous n’utilisez pas de la terre, cela signifie que vos jeunes plantes de chanvre CBD seront à l’abri des maladies fongiques (fusarium, pythium, rhizoctone, etc). La plupart des nuisibles et maladies viennent du sol. La culture hydroponique est donc la meilleure option pour éviter toutes ces complications potentielles rencontrées avec l’agriculture en terre.

Différence entre hydroponie passive et active

En général, les systèmes hydroponiques se divisent en deux : soit passifs, soit actifs.  La première option repose entièrement sur l’action de la capillarité des plantes pour donner les solutions nutritives. La seconde alternative, en revanche, implique l’usage d’une pompe à air et à eau pour donner aux racines les ingrédients essentiels dont elles ont besoin pour se développer.

Points forts de l’hydroponie passif des fleurs de CBD

Si vous aimeriez cultiver des plantes de chanvre et avoir un rendement rapide, le système hydroponique passif est une technique simple, facile et moins onéreuse. C’est un mode de culture adapté aux débutants. Il utilise les méthodes low-tech pour offrir les nutriments et l’eau nécessaire aux racines de cannabis.

Points forts de l’hydroponie actif des têtes de chanvre

Le système hydroponique actif demande la maîtrise des innovations modernes afin de nourrir, arroser et aérer les plantes. C’est la solution idéale pour une grosse production. Même si les coupures de courant sont envisageables, cette méthode offre quelques avantages. Il permet d’économiser de l’eau, apporte suffisamment d’oxygène et est facile à automatiser.

3 manières de cultiver des fleurs de CBD en hydroponie actif

Drip System

Le Drip System est un ensemble de pots de 12 litres remplis de billes d’argile dans lesquelles les plantes sont placées. La partie basse des pots est connectée à une gouttière. Grâce à un temporisateur, la pompe à eau et le réservoir ravitaillent en solution nutritive toutes les fleurs de CBD. Le tuyau à la base de la tige imbibé les racines à chaque fois qu’elles en ont besoin.

Comme vous pouvez le constater, ce système est très efficace. C’est pour cette raison que la majorité des cultivateurs débutant en hydro l’adopte. Cependant, il faut faire attention à l’état de la pompe pour éviter que vos plantes soient victimes de sécheresse. Bien évidemment, vous devez surveiller la croissance des racines pour qu’elles ne bouchent pas le trou de la vidange du pot.

DWC (Deep Water Culture)

Le principe de ce système est de suspendre les racines en l’air. En d’autres termes, un conteneur sera placé au-dessus d’un réservoir individuel. Le pot est rempli ensuite de billes d’argile afin de soutenir la plante. La solution nutritive se trouve sous le pot, dans le réservoir individuel. Généralement, le fond du conteneur sera comme une sorte de maille, mais vous pouvez opter pour un pot panier afin de laisser passer les racines. Le système racinaire ira dans le réservoir pour s’alimenter en eau.

La pompe à air sera reliée à la pierre diffuseuse pour oxygéner l’eau et la faire vivre dans le réservoir. Vos plantes de cannabis CBD pourront profiter de cette alimentation pendant une semaine. En continuant ce cycle d’alimentation, les fleurs de chanvre auront suffisamment une masse racinaire importante pour bénéficier d’un développement productif et rapide. Veillez tout simplement à ce que l’eau ne stagne pas.

Aéroponique

L’aéroponie est l’évolution récente des technologies de culture hors sol. C’est un système plus ou moins sophistiqué, car le système racinaire n’entre pas en contact avec les substrats et l’eau. Les boutures de weed sont mises sur un plateau dans les trous dans lesquels des disques en néoprène sont placés. Ensuite, les plantes sont alimentées dans une enceinte fermée et sombre par un brouillard nutritif par le biais d’une nébulisation de la solution nutritive.

Il n’y a aucun excès de solution nutritive, car l’eau fertilisée est récupérée puis recyclée à nouveau. En moyenne, le jet nutritif avoisine les 20 % d’oxygène. Vos plantes de cannabis profitent alors d’une source de nutriment inépuisable. De plus, les fleurs de CBD ont une meilleure assimilation des nutriments grâce à la vaporisation constante de la buse de pulvérisation. En contrepartie, il faudra surveiller de près l’état des Sprayers qui peuvent se boucher facilement.

des plantes de cannabis Indica et Sativa

Les deux variétés de cannabis pour une culture hydroponique

Comme dans n’importe quelle culture, la sélection de la variété du cannabis est un facteur important avant d’adopter la culture en hydroponie. La plupart des cultivateurs préfèrent se tourner vers les variétés à haut rendement et à floraison rapide. Étant donné que l’objectif est d’avoir une grande quantité de récolte en un laps de temps, il faudrait bien sélectionner votre weed.

Les spécialistes conseillent les espèces petites et compactes pour la culture hydroponique. Mais, cela ne vous empêche pas de planter du cannabis sativa L pour obtenir une floraison plus longue. L’hybride White Widow et la Royal Dwarf sont deux options judicieuses pour la culture interne en hydroponie.




Pour conclure, à première vue la technique hydroponique semble compliquée avec toutes les méthodes et systèmes qu’il faut respecter. En apparence, ce mode de culture peut faire peur, surtout pour les non-initiés à la culture de fleurs de CBD. Le secret pour réussir est de se lancer en choisissant une variété de chanvre appropriée. Observez fréquemment et régulièrement les besoins basiques de vos plantes ainsi que son environnement. La culture du cannabis hydroponique permet de gagner d’énormes rendement en une seule année.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page